AU SERVICES DES VOLEURS ONTARIENS

Vous les voyez nos policiers en auto-patrouille, gyrophare et radar arrêter aux barrages routiers ou autrement les automobilistes qui ne roulent pas dans la bonne voie ou qui font de la vitesse ou qui ont un phare défectueux ou encore qui n’ont pas de pneus d’hiver. Ils rédigent sans aucune gêne, sans pitié, allègrement, le long des routes des centaines de constats d’infraction qu’ils servent aux contribuables et citoyens dont un grand nombre sont à petits ou à moyens revenus. Il faut bien garnir les coffres de la Ville pour payer les extravagances de nos élus!

Pendant ce temps-là, passent effrontément à côté d’eux de riches automobilistes résidants du Québec aux plaques ontariennes « Yours to discover! ». Des fraudeurs qui nous volent tranquillement aux yeux de tout le monde sans que les policiers les arrêtent. Que voulez-vous, ils sont riches ces voleurs ontariens, souvent à cravate!

Notre police politique a reçu la consigne des élus municipaux de mettre à l’amende les Québécois, mais de laisser passer les fraudeurs ontariens; de mettre à l’amende les gens à faibles et moyens revenus et de laisser passer ceux qui volent plusieurs millions de dollars chaque année au trésor public québécois.

Leurs impôts qu’ils ne paient pas c’est nous qui aurons à les payer à leur place. Ils nous volent et les politiciens les encouragent en ne faisant rien.

À vous en faire lever le coeur! La prochaine fois que vous verrez une auto-patrouille, un policier, un élu, un barrage routier, un gyrophare ou entendrez une sirène, vous ne pourrez vous empêcher de penser à toute l’injustice que cachent l’uniforme et le politicien.

C’est à eux que l’on devrait imposer des amendes et des points d’inaptitude pour complicité avec la fraude, le vol et l’illégalité!

Pierre Godin
Gatineau