RESTAURANT LE BAMBOU, AYLMER

Vous serez vous aussi révolté par le témoignage suivant de cette ex-employée du restaurant Le Bambou d’Aylmer qui dénonce à juste titre les pratiques en vigueur au sein de ce restaurant.

Selon le témoignage ci-dessous, les propriétaires interdiraient à leurs employés de communiquer entre eux en français les obligeant à se parler en anglais!

Pourtant, les propriétaires vivent et travaillent au Québec depuis près de 25 ans, sans qu’ils aient appris à parler français!!!

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
www.imperatif-francais.org

Témoignage:

Bonjour, je suis Justine Dupuis-Bonnerot, j’ai travaillé au restaurant chinois Le Bambou à Aylmer, rue Principale du 8 janvier au 14 mars en tant qu’hôtesse. La patronne Mme Setto m’a avertie de ne pas parler français avec les autres employés, tous francophones. Elle m’a dit qu’elle se sentait mal à l’aise lorsqu’on parlait français parce qu’elle ne comprenait pas ce qu’on se disait et, ce, malgré le fait qu’elle travaille au Québec depuis au moins 25 ans.

Par contre, la patronne, Mme Setto parle chinois avec son mari et ses employés d’origine asiatique plus de 85% du temps qu’elle passe au restaurant. Nous ne comprenions pas qu’elle parle chinois et qu’elle nous empêche de parler notre langue maternelle devant elle. Quelle injustice d’exiger cela de nous lorsque nous sommes au Québec où 85% de la population parle français.

C’est ce qu’on appelle: deux poids, deux mesures.

Justine Dupuis-Bonnerot