LUC PLAMONDON ET LA LANGUE FRANÇAISE

Madame la ministre Responsable de la loi 101,

Le célèbre parolier Luc Plamondon vient de recevoir de l’Assemblée nationale du Québec, sa plus haute distinction, « la Médaille d’Honneur de l’Assemblée nationale du Québec », c’est lui-même qui le dit. C’est la reconnaissance que lui font les député(es) de l’Assemblée du Peuple.

Dans son message aux politiciens, Plamondon a mentionné que le français est menacé, toujours un peu plus chaque jour, à Montréal. Il vous invite TOUS et TOUTES, membres de l’Assemblée nationale du Québec, de faire votre travail, afin de protéger et de développer cette langue auprès des Immigrants.

Le message de Plamondon est limpide et émouvant, ça ne servira à rien de décorer les gens pour ce qu’il font pour l’épanouissement du français, si le monde politique ne fait pas son travail. Un peuple qui laisse mourir sa langue ne sera jamais un peuple vigoureux.

André Mainguy
Longueuil