LES ACCORDS FRANCE-QUÉBEC

Allons enfants de la patrie du Québec francais !

Commentaire sur les accords France-Québec
de novembre 09

Le Devoir du lundi 30 novembre 2009

http://www.cyberpresse.ca/actualites/200911/29/01-926198-les-francais-glissent-trop-facilement-vers-les-anglicismes-estime-charest.php

Je suis peut-être « paranoïaque » ou trop puriste francophile, mais il me semble que nous en avons déjà plein les bras et… le reste du corps d’intégrer des allophones… compte-tenu du peu de ressources et de la non-volonté politique franco-intégratrice pour accepter en plus, des professionnels français si peu fiers de leur langue…

Viendront-ils au Québec pour grossir le nombre des anglicisants dont nous sommes entourés ? En plus de lutter « mollement » contre l’anglicisation galopante au Québec – particulièrement à Montréal – devrons-nous « corriger » en plus les prétentions de « bilinguisation anglophile » de ces professionnels français ??? … qui viennent au Québec en CANADA pour perfectionner le peu d’anglais qu’ils parlent au quotidien.

Je ne doute pas de l’urgence des besoins de main-d’œuvre qualifiée dans les années 2000-2020… tout ce que je souhaite c’est qu’ils soient choisis également pour leur volonté de maintenir bien forte la défense d’une langue française de meilleure qualité, tant pour leur influence positive sur nos concitoyens québécois déjà trop enclins à jeter la serviette ou à passer l’éponge / fermer les yeux et les oreilles sur la dérive francophone actuelle mondiale.

SVP. Réécouter et méditer les 2 liens suivants:

La langue de chez nous
http://www.youtube.com/watch?v=j3_SWk0xe-E

Commentaire sur l’avenir du français en 1960 par J.-M Léger
http://www.youtube.com/watch?v=6ig9gECDbZY&feature=fvw

 

Il me semble que la situation décrite alors, loin de s’améliorer faute d’avoir pris les moyens suggérés, s’est détériorée 50 ans plus tard ? Avons-nous atteint un point de non-retour ?
Je le crains fortement surtout avec le gouvernement « molasse, pusillanime et couard » que nous avons élu pour encore trop longtemps… hélas !…

Charest est un beau parleur à l’étranger mais un petit faiseur au Québec quand il s’agit de monter aux barricades pour la défense CONCRÈTE et PRATIQUE de notre langue et de notre culture…

Une bonne part des Québécois sont encore bien « moutons » à ce chapitre

Qu’est-ce que ça nous prend pour nous réveiller ?

André Lacombe – Gosselin
Le joyeux retraité de MZT

« Es mejor morir de pie que vivir toda una vida arrodillado » (Emiliano Zapata)
« Mieux vaut mourir debout que de passer toute sa vie à genoux »
« Better die straight up than pass all your life kneeled down »