LE CANADA À COPENHAGUE ET GATINEAU

À quelques jours du grand Sommet de Copenhague sur les chnagements climatiques, on ne sait toujours pas ce que sera la position du Canada dans la lutte aux changements climatiques. Toutefois, si on regarde plus près de chez nous, que constatons-nous comme volonté de lutter contre les changements climatiques ? Si on se réfère à la carte de la production d’électricité au Canada et aux États-Unis, www.hydroquebec.com/comprendre/durable qu’est-ce que l’on constate au niveau de la production de tonnes de CO2 par habitant ?

Les dernières statistiques qui remontent à 2003 nous indique que si le Québec produit 12 tonnes de CO2 par habitant, la moyenne canadienne est de 23 tonnes par habitant. Pour les États-Unis, la production est de 24 tonnes par habitant, alors que l’Allemagne en produit 12, la France 9 et la Chine 4 tonnes.

Sur cette même carte, on découvre que pour une consommation de 1 000kWh, l’indice associé à une facture (excluant les taxes ) Montréal étant fixé à 100, Ottawa est à 153. Comment dans pareilles circonstances, le Canada ne possède-t-il pas plus d’institutions sur le territoire de Gatineau, il y aurait des gains dans tous les domaines ? Où est la volonté, tant chez les policiens que chez les fonctionnaires canadiens ? Le CO2 ne fait pas que changer le climat, il est responsable de la détérioration de la santé des gens et liée au décès de milliers de Canadiens à chaque année, particulièrement chez les aînés.

André Mainguy
Longueuil, Québec