GATINEAU : ANGLICISATION SOURNOISE

À : Bureau.Marc@Gatineau.Ca

L’anglicisation sournoise de notre belle région de l’Outaouais par votre administration municipale

Monsieur le maire,

Je désire par la présente me joindre à Monsieur Jean-Paul Perreault, président d’Impératif français, pour dénoncer l’irrespect par votre administration de la loi sur la langue de l’administration publique au Québec!

Il est évident que les travaux actuels dans le vieil Aylmer, même s’ils compliquent immensément la circulation dans ce secteur de Gatineau à l’approche de la Fête nationale du Québec, ne ressortissent pas à cette disposition d’exception (« … sauf lorsque la santé ou la sécurité publique exigent aussi l’utilisation d’une autre langue. ») que prévoit la Charte.

Si c’était le cas, c’est tout le reste du Canada qui, sauf cas rares et détestablement facultatifs, exposerait la population canadienne francophone à des situations dangereuses en affichant la signalisation de ses travaux routier en anglais exclusivement!

Plus encore, c’est partout dans le monde que la signalisation des travaux routiers serait en défaut sous ce rapport puisque, là encore, sauf cas exceptionnels, celle-ci est affichée dans la langue nationale seulement. Charge est donc à ceux qui fréquentent les routes concernées de se renseigner, … s’ils ne veulent pas avoir de déconvenues!

Ainsi donc, monsieur le maire, je vous demande de bien vouloir tenir avec les conseillers municipaux de votre administration, nos édiles gatinois, une nouvelle « retraite fermée » non pas, cette fois, pour préparer un nouveau budget, mais pour vous SENSIBILISER TOUS ENSEMBLE à la réalité contemporaine de la population que vous administrez : une population qui a arraché de haute lutte à une histoire qui ne fait pas de cadeau le DROIT DE SE GOUVERNER DANS SA PROPRE LANGUE, LE FRANÇAIS!

Une nouvelle séance de chaise musicale électorale approche et vous devrez de nouveau tous – c.-à-d. vous-même et vos conseillers – montrer patte blanche (au moins pendant quelques semaines…) pour vous faire élire ou réélire. Dans ce contexte électoral, un geste dans le sens du respect de la loi ferait certainement bon effet sur les administrés gatinois que nous sommes!

Veuillez avoir l’obligeance d’agréer, Monsieur le maire, l’expression de mes salutations distinguées… et attentives!

Fernand Legros
GATINEAU QC