RESPECT DES PONTISSOIS

M. Raymond Gougeon
Conseiller,
Secteur 5,
Municipalité de Pontiac
mairie@munpontiac.com; dirgen@munpontiac.com

M. Gougeon,

La lecture de votre réplique, à ma lettre, dans le Droit démontre combien c’est important pour nous de continuer la discussion.

C’est évidemment l’ignorance de la culture de l’ouest de la Municipalité (et de la MRC Pontiac) qui vous porte à dire qu’un maire rassembleur peut aussi bien venir de ce secteur.

Je suis d’accord, avec vous que contrairement à son prédécesseur, M. McCann a su maintenir la paix au sein du conseil municipal donc, dans ce domaine, il est rassembleur, mais il ne fait rien pour rassembler les deux groupes linguistiques de la municipalité dans le respect de la loi 101.

Je lui ai demandé, l’an dernier, qui avait payé pour l’enseigne unilingue illégale "Welcome to Quyon" qu’on avait installée à l’entrée du village.
Cette année, je lui ai demandé, qui payait pour les festivités "Quyon Community days".
Dans les deux cas, il m’assurait que ce n’était pas la municipalité et qu’il ne savait vraiment pas qui c’était… Des groupes de citoyens intéressés???? Pas certains qui???? m’affirmait-il… Dur à croire!

Une petite enquête nous a fait croire que c’est, ou le club des Lionettes, ou le club des Lions de Quyon. Nous avons donc contacté le président des Lions qui nous a envoyé promener.

Nous avons depuis lors appris que la municipalité fournit, sans frais, l’immeuble qui sert au club Lion. Si tel est le cas, nous croyons que le conseil est en droit; plus, qu’il a la responsabilité d’insister pour que les Lionettes et les Lions de Quyon respectent aussi les contribuables francophones. Vous avez affirmé militer pour le français au sein du conseil. Voici une bonne occasion, pour vous, de militer, pour les droits linguistiques des francophones de notre Municipalité.

À la prochaine.

Pierre Denault
Municipalité de Pontiac
paysanp1@netscape.ca
08-09-19