ÉCRASEMENT SUR GLACE

C’est avec une certaine stupéfaction que j’ai découvert les publicités pour le prochain échec lamentable dans le cadre de Québec 2008. Quelle incurie que les organisateurs du 400e anniversaire du berceau de la société francophone en Amérique du Nord n’aient mieux trouvé pour se vendre que de s’acoquiner avec les promoteurs du Red Bull Crashed Ice, le 26 janvier 2008! Non contents de n’avoir même pas daigné se doter d’une marque de commerce dans la langue locale (alors que les Toro Rosso viennent jusqu’au circuit Gilles-Villeneuve promener leur version espagnole), le principal commanditaire se cantonne dans une activité au nom exclusivement anglais; on se croirait dans l’Est ontarien, ma parole! Mais non, nous sommes à Québec! Honte aux promoteurs, et honte aux gouvernements qui s’y associent! Je souhaite un bon petit redoux juste à temps pour cette compétition sur neige.

André Dorion
Gatineau, QC