NAISSANCE D’UN LIVRE : « VIETNAM, IMPRESSIONS »

À tous ceux d’entre vous qui recueillent les bouteilles-à-la-mer, parents, amis, compagnons de route, amis de parents, parents d’amis, parents de parents et amis d’amis, inconnus, même, touchés de loin en loin par ce message, gens de coeur quoi qu’il en soit, au vu des difficultés pérennes de l’édition en général et de celle des beaux-livres en particulier, compte tenu de la crise qui n’arrange rien et cependant plein d’espérance au moment où l’ouvrage ci-joint va se lancer en pleine tempête, ce dès le 30 octobre (2008), il me parait pertinent voire nécessaire de solliciter de votre part un soutien fraternel, une solidarité active, un geste enfin, susceptibles d’aider ce frêle esquif à braver les éléments déchaînés.

Pour cela, plusieurs choix sont possibles, miraculeusement cumulables :

  • enrichir votre bibliothèque en vous allégeant de quelques dizaines d’euros (en vérité, trois),
  • prévoir de glisser l’ouvrage dans vos listes de Noël ou, mieux, la suggérer, non, l’imposer, dans celles qui vous sont destinées!

Ayant (ou non), par exemple, quelque peu économisé grâce à une lecture plus ou moins clandestine de « VIETNAM, Impressions » à l’intérieur même d’un point de vente (facile et rapide à la FNAC, plus compliquée chez votre libraire-tabac-PMU), en parler, diffuser et ordonner que l’on diffuse la pièce jointe le plus largement possible, bref, participer jusqu’à très longue distance à ce tel élan qui lui fera traverser océans et continents pour la plus grande joie de son créateur.

Dire que je compte sur vous est bien faible mais sincèrement, je ne vois pas très bien ce que je pourrais ajouter sans risquer la redondance.

À tous et à chacun, amitié fervente et reconnaissance éternelle!

L’auteur (réduit à partager les maigres droits avec un photographe, vous imaginez ça…?)