L’ANGLICISATION SE POURSUIT

L’anglicisation se poursuit même dans les régions à forte densité francophone

"Il est donc révoltant d’apprendre (« Québec s’adresse en anglais aux trois quarts des immigrants allophones », Le Devoir, 8 avril 2008) qu’au Québec, les ministères et les organismes publics favorisent l’anglicisation des immigrants allophones. On va même jusqu’à sanctionner les employés qui leur parlent français. Par exemple, la Régie de l’assurance maladie du Québec veut être tenue au courant de tout « incident » où un « client » qui souhaite être servi en anglais l’aurait été « malencontreusement en français »!"

L’anglicisition se poursuit même à un rythme accéléré dans ma région La Rive Sud de Montréal Boucherville par l’entremise des services d’Info santé (450) 652-2917.

Vous appelez à Info Santé et un répondeur vous répond d’abord en anglais et puis en français. Ensuite même l’information sur la santé est donnée en priorité en anglais, on se croirait en Ontario et au Canada anglais.

Il faut que que cesse cette façon de nous donner les services de santé et on veut un service de répondeur en français uniquement et non un service bilingue comme c’est le cas présentement.

La régie de la santé de la montérégie doit en être avisée le plus possible. Info-santé doit lui-même doit être avisé qu’on n’accepte plus cette bilinguasition de nos services francophones.

Richard Blais
Boucherville
cfpenator@gmail.com