ALPHONSE DESJARDINS

Les raisons d’appuyer Desjardins selon les principes du Fondateur Alphonse Desjardins n’existent plus, selon les dirigeants actuels du mouvement, de sorte qu’appuyer les grandes banques se défend bien, ce qui dès lors devrait inciter tous les membres de Desjardins à quitter le mouvement, si la raison première d’y avoir adhéré était l’entraide économique, plutôt que le rendement sur le capital.

Les dirigeants actuels du mouvement auraient bien pu s’ouvrir au reste du Canada avec une politique linguistique adaptée à ces provinces anglophones, sans pourtant renier leur propre origine. Lord Durham n’avait pas tort et au rythme où vont les choses, il ne serait pas surprenant que dans 3 générations le Québec soit devenu un territoire multi-ethnique à l’image des Balkans, à moins que la 6e glaciation terrestre, due à des changements climatiques, n’ait eu raison des potentiels belligérants.

Guy Blanchard

Sur le même sujet:
LE MOUVEMENT DESJARDINS SE LANCE DANS UNE VASTE CAMPAGNE D’ANGLICISATION
et devient officiellement bilingue
http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2008/le-mouvement-desjardins.html