SECOND CUP

À : marketing@secondcup.com

Votre bannière choque de plus en plus au gens du Québec qui désirent un visage français… 

Votre «second cup» pourrait très bien se traduire en français et vos affaires s’en porteraient mieux et cela vous permettrait d’apprendre à respecter la diversité culturelle des peuples avec lesquelles voulez faire affaire… 

Déjà, plusieurs firmes étrangères qui ont choisi une bannière française pour leur places d’affaire au Québec et cela marche… ET LES QUÉBÉCOIS aiment acheter chez eux… 

Quant à moi je me refuse de prendre un café ou autre chose dans vos restaurants… 

Je fais de même pour les autres qui ne respectent pas le visage français du Québec… 

André Lepage
lepageandre@videotron.ca