SALON DU LIVRE DE L’OUTAOUAIS

Bonjour Monsieur Bélanger
Le Droit

Sur deux points essentiels, vous me semblez être complètement à côté de la track (en latin moderne) dans votre article d’aujourd’hui intitulé « SLO: le Centre des congrès d’Ottawa demeure une option sérieuse ».

Le premier point: Il semble difficile de croire que le Président et la majorité des membres du CA du Salon du Livre de l’Outaouais puissent considérer, sauf dans un moment d’égarement, de tenir à Ottawa, l’édition 2008 du SLO… Ce serait tenter de faire pousser des orchidées dans l’asphalte… J’exagère un petit peu… mais chacun a son style et son degré d’humour…. :-)))))

Elle est fort gentille l’invitation du député Mauril…. mais il est innopportun pour des raisons de symbolique, de fierté et de dignité, de déménager à Ottawa l’édition 2008 du SLO… ce fleuron de « Gatineau, ville d’art et de culture ». Oserait-on un seul instant penser déménager le Festival des Montgolfières du côté d’Ottawa, ne serait-ce que pour une saison? Et tant qu’à y être devrait-on aussi prévoir tenir à Ottawa les jeux du Québec de 2010 :-)))) compte-tenu du fait que les installations sportives y sont en effet beaucoup plus meilleures que celles de Gatineau… On pourrait aussi fermer nos hôpitaux et notre Casino… Il ne nous resterait qu’à construire des ponts ou un tunnel « over or under the Ottawa River ». Franchement monsieur Bélanger !

On pourrait penser autrement lorsque qu’il sera possible de commander un repas en français au Marché By d’Ottawa…. On pourrait penser autrement lorsque « the nation’s capital » sera bilingue ou au moins plus accueillante envers les francophones et les Québécois….

Le deuxième point: vous mentionnez d’autres options québécoises, rejetées semble-t-il, dont celles du CEGEP, de l’UQO et du Centre Asticou…. auxquelles il faut ajouter l’ancien Costco (tant mieux) et quelques autres suggestions totalement saugrenues….

D’autres options non médiatisées dont celle du Musée des civilisations seraient sur la table… Cette option avancée simultanément par des amoureux de la culture, de la littérature et de la langue française et quelques politiciens discrets est peut-être valable… Si on peut réaménager la programmation du musée comme on l’a fait pour la visite non désirée d’un Président américain non populaire, on peut certainement le faire pour la promotion de notre culture, à moins d’être doublement colonisé…..

Cette option est peut-être valable, malgré la signature fédérale de cette vénérable institution. En effet, le musée est situé en territoire gatinois. Le musée y paye des en-lieu de taxes. Quelques Gatinois y travaillent. Le degré de bilinguisme y est probablement acceptable au niveau de l’affichage, de l’accueil et des services essentiels au succès du SLO… Le stationnement n’est pas mauvais surtout si on le rendait gratuit pour la durée du SLO……

Cependant, il ne faudrait pas exclure la solution la plus simple qui consisterait à retarder de quelques mois la vente finale à Westcliffe du Palais des Congrès afin d’y permettre d’y tenir l’édition 2008 du SLO. La chose devrait être possible si on associe à la démarche les élus des trois niveaux de gouvernement impliqués dans le dossier dont les ministre Lawrence Cannon et son collègue Michael Fortier client de Westcliffe dont le fédéral a soudainement et tellement besoin à Gatineau… :-)))))

Mais, afin de venir à bout de l’épineux dossier du Palais des Congrès et éviter à la fois de se retrouver dans la même situation l’an prochain pour l’édition 2009 du SLO…. il faut non seulement maintenir mais encourager les dialogues entre différents intervenants qui semblent s’être amorcés au cours des dernières semaines.

C’est là que réside, au-delà du cancan quotidien souvent erratique, le rôle essentiel des médias, lorsqu’ils veulent l’assumer. Je suis confiant que vous êtes de cette trempe !

Claude Sirois
Un citoyen bien ordinaire de Gatineau