PROTOCOLE DE LONDRES VU DU QUÉBEC

Protocole de Londres vu du Québec français

Bonjour Madame Ameline, nameline@assemblee-nationale.fr

Impératif français qui fait un travail remarquable dans la véritable "gue-guerre" que nous fait le canada anglais depuis 1760 date de l’envahissement de la nouvelle france par les anglais nous informe que la france pourrait signer le protocole de Londres et faire reculer le francais devant l’anglais.

Je vais vous envoyer ma page de conférences de personnalités québécoise militant pour l’indépendance du Québec qui parlent mieux que moi de la misère que c’est pour nous d’être sous domination anglaise (dans les groupes de discussion je parle toujours d’occupation du Québec occupation médiatique en tout cas nous n’avons pas de chaines nationales la cours suprême d’Ottawa nous l’niterdit aussi nous avons de la propagande qui conduit les Québécois à travailler contre leurs intérêts

La presse de Paul Desmarais qui n’a de Francais que le nom mais qui est à la solde d’Ottawa constitue un obstacle important à notre émancipation. Montréal est riche dans l’ouest anglais et pauvre dans l’est francais avec tout ce que ça implique…

Pour ma part j’ai fait de petits documentaires sur l’incendie du parlement uni à Montréal dont le site actuel est un stationnement sans la moindre marque de commémoration. Au coeur du vieux Montréal. Nos élites politiques et culturelles sont paralysés par ce genre de choses et se laissent culpabiliser pour la moindre vétille il faut dire que nos médias d’informations présentent une réalité distordue. Plus vous laisserez avancer l’anglais plus la france sera distordu. L’orangisme a sévi au Québec de façon un peu différente mais semblablement à ce qui s’est passé en Irlande.

Si je m’adresse à vous c’est que vous êtes du Calvados et que mon oncle André Daoust le frère de ma mère est enterré au Calvados il y est mort en 1944. C’est aussi que voue êtes de France pays que je n’ai jamais eu le bonheur de visiter d’où mon ancêtre partie de Larochelle en France Pierre Therrien est arrivée à l’ile d’Orléan il y a un peu plus de 350 ans et pourtant nous n’avons jamais réussi à prendre le dessus.

Il est dommage que les américains ne célèbrent pas les morts francais qui ont permis sa libération de l’angleterre comme vous célébrez les morts américains qui vous ont libéré de l’allemagne. Il est très diffficile d’exister dans l’ombre qu’il projette sur nous. Enfin…

Au fond la première question que vous devez vous poser est est-ce que ce protocole de Londres est oui ou non dans votre intérêt. Je crois que c’est non pas seulement par émotions mais aussi et surtout par calcul.

François Therrien, balzac3@sympatico.ca