PLUS COLONISÉ…

En 2008, Québécois n’est plus synonyme de francophone !

Dans l’édition montréalaise du 11 janvier du quotidien Métro, deux pages sont consacrées aux disques compacts qui sortiront en 2008. Le journaliste, Marc-André Lemieux, dresse une liste " de ce qui est susceptible de bourdonner dans (nos) oreilles en 2008 ". Il s’agit exclusivement de musique anglo-américaine : Eminem, Jack Johnson, Bryan Adams, Lenny Kravitz, Madonna, Mariah Carey, Shakira, U2, Metallica, etc.

Mais le journaliste daigne quand même consacrer un minuscule encadré aux chansons d’ici. Intitulé " Les Québécois ", son texte commence ainsi : " En 2008, Québécois n’est plus synonyme de francophone. C’est ainsi qu’on attend avec impatience l’album en anglais des Respectables. " Après avoir parlé des Respectables, de Simple Plan, de la formation Mobile, le chroniqueur musical mentionne l’arrivée de nouveaux CD pour quelques chanteurs indigènes, qui chantent encore en français, comme Ariane Moffatt, Isabelle Boulay et deux ou trois autres. Après tout, en 2008, Québécois n’est plus synonyme de francophone. Ça doit être vrai, puisque c’est justement un journaliste francophone qui l’affirme. Plus colonisé que cela, tu meurs.

Si cela vous chante (façon de parler !), vous pouvez écrire (même en français, puisqu’il est fluide dans les deux langues !) à ce journaliste : lemieuxm@metronouvelles.com .

Jean-Pierre Durand, durand.jean-pierre@uqam.ca