LA BELGIQUE EN SURSIS

Luc Beyer de Ryke, La Belgique en sursis, Paris, François-Xavier de Guibert.

Jusqu’où iront-ils dans « l’attentat verbal » ?

La Belgique est à l’Europe ce que le Liban est au Moyen Orient…, heureusement sans violence et sans voisins envahissants. Remplacez confessionnalisme par communautarisme linguistique et vous aurez le plus puissant des dissolvants.

Mais il est un mal plus destructeur encore, la « particratie absolue » qui, comme aurait dit Montesquieu, corrompt absolument. Cette « particratie absolue » gouverne la Belgique depuis des lustres. Elle aggrave le “mal belge” et le rend incurable. Dans cette monarchie constitutionnelle, le dernier président de parti a pris le pas sur le Roi.

Le système des partis perpétue les crises. Il s’en nourrit. Il constitue le socle des ambitions personnelles et des combinaisons. Il alimente les provocations verbales. Depuis le début de la crise, elles se multiplient, s’enflent, se durcissent. Jusqu’à devenir intolérables.

La dernière en date d’Yves Leterme comparant la RTBF à Radio Mille Collines, la “voix” du génocide rwandais, relève autant de la provocation que de l’inconscience.

Les vieilles plaies s’ouvrent à nouveau, béantes, les déchirures s’élargissent. Tout commande de douter très sérieusement de l’avenir du pays.

Les pessimistes ont un grand tort, c’est en général de ne pas l’être assez. Mais peut-être faut-il écouter Péguy, et ne pas tuer la petite fille Espérance ?

Luc Beyer de Ryke a présenté dix-huit ans le journal télévisé de RTBF. Durant deux mandatures, il fut ensuite parlementaire européen. Élu local pendant 18 ans à Gand, il l’est toujours aujourd’hui à Uccle. Il y a sept ans, ici même, il fit résonner le Tocsin pour la Belgique. Aujourd’hui, elle est en sursis.

www.fxdeguibert.com
Voici le lien vers le livre sur le site Amazon
http://www.amazon.fr/Belgique-sursis-Luc-Beyer-Ryke/dp/2755402482/
ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=books&qid=1198011280&sr=1-2