ATTENTION À L’ORTHOGRAPHE FRANÇAISE!

Il y a une perversion orthographique dirigée, semble-t-il, contre la langue française, notre langue, qui se glisse pernicieusement chez nous, de nos jours. Elle consiste à écrire les adresses (nom du destinataire, celui de la rue et celui de la ville) en capitales sans accents. Ainsi QUEBEC et MONTREAL sont des mots anglais et quant à Poincaré, le nom de ma rue, par exemple, il devient méconnaissable (POINCARE) et peut même passer pour un mot anglais. Autrefois, les casiers de la casse d’imprimerie réservés aux grandes capitales étant trop petits pour contenir les accents, on acceptait d’écrire celles-là sans les surmonter de ceux-ci. Le faire aujourd’hui, à l’heure des traitements de textes, est inadmissible et ceux qui s’y complaisent, sans doute par paresse ou peut-être pour imiter l’anglais, défigurent notre langue, nous offrent des noms propres illisibles et se rendent tout simplement coupables de fautes d’orthographe. J’invite tous les Québécois qui se respectent à réagir contre cette pratique odieuse avant qu’il ne soit trop tard et qu’on ne nous réponde que, les ordinateurs étant ainsi programmés, il n’y a rien à faire.

Gaston Laurion
Montréal