ASSERVISSEMENT VOLONTAIRE

Illustration parmi mille autres, quotidiennes :
http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2007/alliance-francaise-ou-anglaise.html

J’ai longtemps été un véritable amoureux de la France.

Mais je me suis totalement éloigné de ce pays au fil de la dernière décennie.

Car enfin, comment peut-on apprécier, aimer, admirer une nation qui, très manifestement, a perdu tout respect d’elle-même ?

Tout y est anglais, maintenant. Anglais ou sinon américain plus ou moins francisé. Et ce, jusque dans sa télévision, où les séries et les films (et la pub) n’en ont plus que pour l’anglo way of life.

C’est triste, tragique même, de voir une grande nation s’empresser à s’asservir ainsi.

Et de la manière la plus « libre » et volontaire qui soit…

Bref, je ne puis plus aimer un pays qui se déteste lui-même à ce point. Ce n’est vraiment plus possible.

Marcelin Gélinas,
citoyen québécois inquiet, profondément inquiet, pour la francité future