TÉLÉ-QUÉBEC, RADIO-CANADA ET AL.


Ilvayavoirdusport@TeleQuebec.tv
et
Info@TeleQuebec.tv

Il va y avoir du sport ! nous «enfonce» René-Daniel Dubois ce
10 février après que Libre échange nous l’ait imposé à la
(dé)faveur de ses deux dernières émissions (2 et 9 février).

Kou donkk…

êtes-vous en panne d’invités à ce point, gens de Télé-Québec, pour en être
réduits de la sorte à "insérer" cet hystérique-narcissique (désolé pour cette
langue crue, mais c’est hélas! ce que je pense) qui semble toujours se trouver
bien original de marteler sur le Québec à coups de massue à chaque fois qu’un
micro lui est mis sous le nez.

Je croyais que cet acharnement anti-Québec – parfois subtil, parfois moins,
mais toujours au «poste» – était réservé à Radio-Canada, qui aime bien retourner
les taxes des contribuables à ses auditeurs… sous forme de propagande et
d’unifoliés (à cet égard, Jeux olympiques obligent, ça va être la fête pour eux
pour les deux prochaines semaines, on peut le présumer sans risque d’erreur).

Qualifier un individu d’«intellectuel» sous couvert de «discours divergent»
est bien court, Mme Suzanne Lévesque, Mme Marie-France Bazzo. Encore faut-il
avoir quelque chose d’intelligent et de pertinent à offrir: les pires
imbécilités sont toujours originales dans la grisaille du quotidien. J’ai
confiance cependant que Mme Lévesque trouvât bientôt son sillon, notamment en
guidant sa jeune collaboratrice dont on excusera pour un temps les maladresses
(la langue, le ton, voire la manière).

Cela dit, je profite de l’occasion pour exprimer mon plaisir face à la
nouvelle émission Contact. Outre qu’il sait dénicher des
personnalités intéressantes (qui n’ont pas forcément un livre, un récital ou un
disque à vendre…), M. Stéphane Bureau a souvent le ton juste dans ses
entrevues. Tenter d’aller plus loin sans égarer le grand public, mais éviter le
potinage auquel les entrevues, de manière générale, sont désormais réduites un
peu partout et sur toutes les chaînes, voilà une réussite suffisamment rare pour
devoir être soulignée.

En dépit de finances ridicules, absolument incomparables aux antennes
«concurrentes», Télé-Québec s’en tire moins mal que toutes celles-ci.
C’est d’ailleurs la seule chaîne qui, malgré tout, conserve ma fidélité. Tout
n’est plus que pub, variétés et promotion commerciale. Sans compter le caractère
propagande-Canada chez Radio-Canada.

La belle, la noble, la grande télévision québécoise a vécu.
Et j’en reste inconsolable.

Car il n’est pas possible, comme par surcroît, d’attendre des gestes lucides,
réfléchis et responsables de l’équipe qui nous sert actuellement de gouvernement
à l’Assemblée nationale.

étienne LaHire,
En Montérégie, Québec

PS : émission Il va y avoir du sport ! du 10 février.
Je vous serais reconnaissant, Mme Bazzo, de transmettre à votre invité nommé
Robert Gagné
, enseignant aux HéC (

http://www.hec.ca/profs/robert.gagne.html
), le message suivant: votre
arrogance et votre suffisance m’ont consterné. Vous êtes même allé jusqu’à
«menacer» l’assemblée de quitter sur-le-champ le plateau si vous étiez
interrompu pendant que vous… interrompiez à satiété vos interlocuteurs.
Sidérant ! Vous ne feriez pas trois minutes dans un forum franco-français… mon
cher Gagné. Bref, vous avez surtout démontré la très haute opinion que vous
semblez avoir de vous-même. Ce qui subitement (à tort ou à raison, je vous
l’accorde) rend le contenu de votre propos sans intérêt.

– cc (sans illusions aucunes) : Mme la ministre de la Culture du Québec, Mme
Line Beauchamp.

(Le 13 février 2006)