QUÉBEC, TERRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Avec son électricité sans GES, le Québec s’offre comme terre de DéVELOPPEMENT
DURABLE et parmi les villes qui devraient connaître un essor fantastique au
cours des prochaines décennies, il y a Gatineau, sur la rive est de la
Rivière-des-Outaouais. En effet, Gatineau, de par sa situation géographique, à
quelques pas des institutions fédérales du Canada, installées dans la ville
soeur d’Ottawa, a toutes les chances de voir de plus en plus d’institutions
fédérales, déménager d’une rive à l’autre, afin de profiter des nombreux
avantages offerts par l’électricité d’Hydro-Québec. Parmi ces qualités, il y a
outre sa propreté, elle coûte presque la moitiée du prix payé à Ottawa et
l’enrichissement du Québec, diminuera les paiements de péréquation à verser à
cette province, trop longtemps laissée sans reconnaissance de ce qu’elle offre
aux canadiens.

Impératif français doit inviter monsieur Stéphane Dion à s’installer à
Gatineau, afin de donner les meilleures chances possibles, à Kyoto, de grandir
dans un environnement sain. Ce ne sera pas facile de trouver des moyens de
fermer les centrales électriques au charbon de l’Ontario, mais il faut le faire.
En s’installant à Gatineau, monsieur Dion posera un geste important. ça commence
toujours par un tout petit geste, comme celui de nommer son chien, Kyoto !

André Mainguy
Longueuil
anmainguy@videotron.ca

(Le 25 décembre 2006)