« QUÉBEC, JUST A PROVINCE », SELON RADIO-CANADA

Lettre ouverte à Radio-Canada
auditoire@radio-canada.ca

« Selon La Presse, le corps policier provincial veut créer deux «
supercentres » d’appels dans la province, et entend régler le dossier avant la
prochaine campagne électorale provinciale
. […]», peut-on lire à l’instant
(5 juillet 2006, 13:20) sur le site des nouvelles de Radio-Canada (

www.radio-canada.com/nouvelles/
).

Or M. Guy Fournier déclarait récemment – président du Conseil
d’administration de la société d’état, d’une part, fidèle French
Canadian
comme on n’en retrouve plus que fort rarement à notre époque,
d’autre part (

http://cbc.radio-canada.ca/apropos/conseil/index.shtml
) – que
Radio-Canada
devait, et rien moins, constituer un instrument du Canadian
Nation Building
.

Aussi dormez sur vos deux oreilles, M. Fournier. Il y a longtemps que pour
Radio-Canada
(celle dirigée par les Robert Rabinovitch et les Sylvain
Lafrance, en particulier) le Québec n’est pas un état ou une Nation, et que les
Québécois(es) ne constituent nullement, ou si peu, un peuple.

So, they are just Provincial People.

D’ailleurs, la "superbe" publicité bilingue présentée en bannière mobile tout
au haut de ladite manchette de ce french site (puisque Radio-Canada
ce n’est tout de même pas Canadian Broadcasting Corporation, comme chacun
sait): «Big Brothers Big Sisters of Greater Montreal», nous le rappelle
deux fois plutôt qu’une. Rappelle à notre souvenir, en effet (voilà enfin
dévoilé le secret de notre fameux «Je me souviens»?), que nous ne sommes
pas ici en terre française d’Amérique nommée Québec. Not at all ! We are well
in Canada, and all Canadians proudly we are
.

Jolière Gauthier,
Québec, 5 juillet 2006
Joliere@sympatico.ca