GESCACANADA

à propos du conglomérat de presse Gesca (GESCA – TOUJOURS PLUS BAS !),
j’ajouterai tout laconiquement ceci :

« Les sujets du tyran lisent la presse du tyran »
Claude Lanzmann

On n’en sort pas : une presse semblable, parce que démesurément puissante
(quasi monopolistique) dans un petit marché (de l’opinion), celui du Québec, est
une presse qui par définition « cytoplasmicise » tout sur son passage. C’est en
quelque sorte l’exercice quotidien de l’Anschluss (ou annexion) des consciences.

Aussi il n’est pas excessif d’affirmer, en effet, que Gesca (La
Presse, Le Soleil, Le Droit, Le Nouvelliste, La Voix de l’Est
(sic), La
Tribune, Le Quotidien
, ainsi que tous les autres médias et périodiques
hebdomadaires, mensuels ou semestriels de l’entreprise:

http://www.powercorp.com/index.php?lang=fra&comp=gesca&cd=profile&page=profile&mv=7
)
constitue une menace de tous les instants à la démocratie québécoise.

Jean Dunois
JeanDunois@sympatico.ca

01-2005