DES IMMIGRANTS FIERS…

DES IMMIGRANTS FIERS DE PARLER FRANçAIS

C’est seulement pour vous dire que j’aime beaucoup être dans la liste de
courriel d’Impératif français. Je suis une immigrante du Chili qui est venue au
Canada, le pays de ses ancêtres québécois (les Loiselle). Je crois savoir que
certains d’entre eux faisaient partie des patriotes de la vallée du Richelieu,
au XIXe siècle. Vous connaissez sûrement cette épopée des Patriotes qui me
remplit de fierté.

Permettez-moi de vous suggérer quelque chose en tant qu’immigrante.

Ne pourrait-il pas y avoir dorénavant un concours qui viendrait reconnaître
ceux et celles qui, parmi les immigrants, font preuve de respect à l’endroit de
la langue de Molière et qui ont décidé d’adopter cette belle langue? Ce serait,
à mon avis une source d’inspiration, un modèle à suivre pour d’autres
immigrants. Disons, par exemple, qu’Impératif français choisirait de remettre
chaque semestre un certificat de reconnaissance à un commerce tenu par des
immigrants qui utilisent le français de façon systématique dans leurs affaires.

Vous savez, les immigrants ont besoin de se sentir importants, de sentir que
leur participation à la société d’accueil est reconnue et valorisée.

Je ne vous en voudrai pas si vous n’êtes pas d’accord avec mon idée, mais
j’apprécierais néanmoins recevoir vos commentaires.

Salutations amicales,

Aurora Loiselle
Ottawa
loiselle_a@yahoo.com

(Le 20 novembre 2006)