C’EST BIEN PEU !

En réponse au texte « Que de faussetés »

Je pense que cette fête est très utile à la reconnaissance du Québec et des
Québécois et que cinq jours, c’est effectivement peu quand, en France, pour la
coupe du monde (la oueurlde keupe comme disent certains journalistes…), et
durant trente jours, les gens klaxonnent et le mouvement s’amplifie, au fur et à
mesure des victoires françaises (ou d’autres équipes).

Dommage d’ailleurs que les Français ne se mobilisent pas plus quand il est
question de leur langue. L’amour de son pays est mal placé dans un contexte
« footballistique » qui exacerbe au contraire les penchants les plus basiques de
l’être humain. Et pour ce qui est des artistes, dont la renommée dépasse
grandement le Québec, Gilles Vigneault incarne pour moi plus le Québec que
Céline Dion…

Si l’Outaouais reçoit la coupe du monde, je n’ose pas envisager ce que dirait
cette dame à propose des détritus et du bruit. Je peux proposer à cette dame
d’échanger nos appartements respectifs, je serais très heureux de participer à
cette fête…

Cédrc Laudet
cedriclaudet@voila.fr

(Le 7 juillet 2006)