AGIR CONTRE LA PROPAGANDE FÉDÉRALISTE…

J’ai bien aimé le communiqué de presse émis hier par la SSBJ (http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/September2006/09/c4453.html)
sur le thème de la propagande canadienne dans nos écoles.

Voici, pour votre information, copie d’un courriel envoyé hier matin aux
autorités de l’école de mon fils et de la commission scolaire :

L’article de Marie-Andrée Chouinard dans Le Devoir de ce jour (voir

http://www.ledevoir.com/2006/09/09/117752.html
) sur la propagande
fédéraliste dans nos écoles par le biais d’agendas « commandité » par Historica
a piqué ma curiosité. J’ai jeté un coup d’oeil attentif à l’agenda tout neuf
que mon fils Renaud (6e année de l’école des Deux-Ruisseaux dans le Plateau)
pour constater que j’ai été victime de ma confiance aveugle en nos
institutions d’éducation. Suite aux récentes dénonciations publiques de
dérives syndicales ou souverainistes, réelles ou appréhendées, dans nos
écoles, j’étais confiant que jamais la Commission scolaire des
Portages-de-l’Outaouais n’oserait servir quelque « propagande » que ce soit à
nos enfants. Quel naïf ai-je été !

Mon fils a reçu cet agenda qui, en terme de propagande, va bien au-delà de
tout ce qui a été dénoncé jusqu’à présent. Nos enfants d’âge primaire n’ayant
pas cet esprit critique ou cette indépendance d’esprit que l’on attend des
élèves du collégial, je suis d’autant plus surpris que mon école de quartier,
voire ma commission scolaire, aient accepté de se faire les complices de cette
propagande.

J’exige que l’école des Deux-Ruisseaux retire illico chacun de ces agendas
et procède à leur remplacement par un outil plus respectueux des règles
d’éthiques et de neutralité (politique, sociale ou religieuse) que l’on est en
droit de s’attendre de ceux qui ont pour tâche d’éduquer nos enfants. Ce
retrait devrait aussi, en toute logique, s’appliquer à toutes les écoles de la
commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais.

Michel Marcotte
Gatineau, QC

Il ne faut pas hésiter à dénoncer toutes les commissions scolaires du Québec
qui ont participé, de façon volontaire ou inconsciente, à cette campagne de
propagande bien réelle.

Afin d’outiller les futurs intervenants dans ce dossier et contribuer à
l’élaboration des arguments, voici quelques liens et informations utiles :

SVP faire suivre à vos contacts !

Michel Marcotte
mimarcotte@gmail.com

Pour en savoir davantage :

Nous menons une lutte acharnée en Outaouais pour faire bannir l’agenda
Historica de nos écoles et nous avons besoin d’un coup de pouce.


Site web sur l’agenda Historica

(Le 11 septembre 2006)