SEUL LE QUÉBEC Y CROIT !

Je voudrais également réagir à un article sur l’éducation québécoise.

QUÉBEC DOIT AMENDER LA CHARTE DE LA LANGUE FRANÇAISE
érosion du système scolaire de langue française

L’ÉCOLE ANGLAISE EST ASSIMILATRICE

A la lecture de l’article, il me paraît bien évident de faire de la langue
française la langue nationale, car les écoles anglophones, draînant les mêmes
avantages que les écoles francophones, cela est injuste et complètement,disons
le tout net, débile de minorer la langue officielle. Car comment un Etat ayant
pour langue officielle le français peut-il financer ainsi ces écoles de la même
façon, sachant qu’en plus, dans les autres Etats qui forment le Canada, rien ne
fonctionne ainsi semblerait-il.

Jusqu’où la maladie « française » de persister à croire que les gouvernements,
qu’ils fussent anglais ou étatsuniens, pensent à nous comme des frères ? En deux
siècles d’histoire seulement, les Etats Unis ont prouvé qu’ils étaient pire
qu’aucune nation européenne avant eux ! Et le canada anglophone n’est que la
prolongation de ce pays. Le mythe fédéraliste rêvé par le Québec, seul le Québec
y croit.

Arrêtons de faire comme si ! Sachons, dans tous les Etats où la langue
française est officielle ou nationale, la faire respecter et toujours la mettre
en avant, prioritairement à toute autre langue, c’est normal et ce n’est pas du
nationalisme retranché derrière ses lignes, c’est faire comme le Japon :
s’ouvrir aux autres, c’est d’abord se respecter soi-même sous peine de n’être
que valet de ceux que nous cotoyons.

Cédric Laudet
cedriclaudet@neuf.fr

(Le 6 juillet 2005)