PINNOCHIO 3K OU 3000

Je viens d’aller visionner ce film avec mon fils de 3 ans, tout content de
pouvoir combiner pour une fois film d’animation avec version intégrale
québécoise. Intégrale? Certes, l’enchantement des premières minutes passées à
écouter nos voix d’acteurs tels Raymond Bouchard ou Gilles Pelletier s’estompe
rapidement lorsqu’on se rend compte que ce film d’animation "québécois" a été
conçu en anglais d’abord et avant tout. Le nom du parc d’amusement, entendu
"Combineland" est là, en toutes lettres sur l’écran: Scamboland. Et quel choc au
générique! Tous les titres de postes sont en anglais, malgré que la majorité des
noms soient francophones d’origine! Et que dire de nos programmes de crédits
d’impôts, aussi décrits en anglais seulement. Quelle ineptie: une co-production
Canado-française-catalogne d’abord conçue en anglais par des francophones! On
repassera pour l’à-plat-ventrisme des cousins d’Europe, les nôtres s’y vautrent
allégrement. On peut bien se gargariser de notre doublage "authentiquement"
québécois! Comment après ça peut-on se plaindre de l’emballage anglo de ce film?
Encore heureux que mon fils soit trop jeune pour comprendre!

André Dorion
felnatan@yahoo.ca

(Le 15 août 2005)