OQLF – PLAINTES EN 2004

Monsieur Gérald Paquette
Chef du service des communications, OQLF

Montréal, ce 31 décembre 2004.

Monsieur,

Cette année, 2004, j’ai déposé auprès de l’OQLF trente-cinq plaintes contre
des contraventions de la Charte de la langue française. Seules douze d’entre
elles ont fait l’objet d’une réponse, y compris une (celle contre le Marché
Al-Mizan, votre numéro de référence 2004-25224) qui n’a pas répondu à la plupart
des contraventions que j’ai citées.

Je comprends bien que l’OQLF a besoin d’un certain temps pour le traitement
des plaintes. Toutefois, je crains un peu que les plaintes déposées il y a à peu
près un an n’aient été fermées sans suite ni communication de la part de l’OQLF.
J’aimerais savoir où en sont les plaintes les plus anciennes — celles qui
datent de six mois ou plus, par exemple.

Je demeure à votre disposition pour vous fournir une liste de ces plaintes
ainsi que toute autre précision qui vous serait utile dans le cadre de vos
recherches.

Vous adressant mes voeux les meilleurs pour une bonne année 2005 bien
française, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de ma haute
considération.

Scott Horne
shorne@hornetranslations.com

c. c. Impératif français