NPD : UN RAPPROCHEMENT FUTILE

carole@bc.ndp.ca;
administration@kiagatineau.com;

Bonjour Madame James,

j’ai lu aujourd’hui un article sur le site de radio-canada, un petit texte
qui vous citait et qui annonçait qu’un rapprochement entre les gens de la CB et
du Québec serait souhaitable car il semblerait que l’on partage beaucoup de
chose. Foutaise! J’avoue que ça m’irrite énormément et pour plusieurs raisons.
Maintenant qu’un vent de panique chez les fédéralistes flotte, j’ai l’impression
d’un sentiment de déjà vu, un genre de "we love you Québec" encore… ça a piqué
ma curiosité et j’ai décidé de visiter le site Internet de la
Colombie-Britannique et de votre parti soit le NPD. Je vous informe que nous
sommes très loin d’un rapprochement, vos sites Internet sont unilingues
anglais… Alors j’imagine que vous voulez vous rapprochez des anglo-Québécois
alors?

Chère Madame James, sachez que vos stratagèmes ainsi que tous ceux du Rest of
Canada sont inutiles et que les Québécois ne seront pas dupés deux fois… Quand
tout va bien pour vous et que les Québécois et tous les francophones de ce pays
sont comme des chiens bien dressés et qui restent couchés, vous ne faites rien,
la preuve en est de vos sites internent ainsi que ceux de la Saskatchewan,
l’Alberta, Nouvelle-écosse (acadiens?), Terre-Neuve Labrador, Territoires du
Nord Ouest sont unilingues anglais. Lorsque les francophones décident de parler
fort et de menacer l’unité nationale de VOTRE pays, alors là vous nous sortez
toute sorte de thèses, d’arguments bidons et d’inventions pour essayer de gagner
notre appui à sauver votre pays qui nous discrimine depuis que nous avons été
conquis par la force des armes.

Je vous suggère de vous occuper de vos moutons et les vôtres, si les gens
sont bien au Canada, ils y resteront d’eux-mêmes et ce sera bien plus
démocratique que de leur faire peur comme vous savez si bien le faire, nous
avons vu de quoi sont capables les fédéralistes pour garder un pays avec le
scandale des commandites, le pire c’est que ça n’a pas fonctionné, bou hou bou
hou… Il est grand temps que les provinces mettent leur culottes et changent la
face dudit pays, quant à nous notre destin est tracé, ce n’est qu’une question
de temps….

Bonnes élections!
Martin PROULX
Gatineau, QC

note: Si vous ne pouvez pas lire le français, désolé pour vous…

(Le 10 mai 2005)