LE FRANÇAIS AU QUÉBEC… ET À QUÉBEC

Le français non seulement se perd dans la région (Gatineau) mais dans la
ville de Québec même…, m’a-t-il semblé lors d’un récent passage dans cette
charmante ville de notre Amérique et française.

Quelle n’a pas été ma surprise (en vacance dans la belle ville de Québec) de
me faire interpeller en anglais dans une hôtel du centre-ville de Québec, le
Delta pour ne point le nommer. Nous nous rendions, mes enfants et moi, à la
salle à manger dudit hôtel un certain samedi matin pour s’entendre demander :

« Would you like some coffee, some orange juice…?? ». Voilà que je ne
réponds pas même si je comprends l’anglais parfaitement. La serveuse s’excuse
et dit alors : « Excusez bien…., j’ai tellement servi d’Américains depuis ce
matin….. », « je croyais bafouille-t-elle alors… »

Je lui fais part (quelque peu vexée) qu’il doit bien se trouver de temps en
temps des Québécois ‘pure laine’ visitant leur ville …

On est loin d’être rendu, comprenez-vous, et si le français est quantité
négligeable pour certains commerçants de la ville de Québec, de mes aïeux…

Ce n’est peut-être pas ‘la mer à boire’, bon, mais ça vous commence mal une
fin de semaine, je vous dirais….

On est habitué dans l’Outaouais à ce genre d’indélicatesse – mais à Québec –
c’est plutôt surprenant pour dire le moins…

Lucie Dumouchel
Gatineau (Québec)
luciedumouchel@videotron.ca

(Le 27 juillet 2005)