ET PATATI…

Je suis allé dans un Tim Horton à Ottawa avec des confrères de travail et une
de mes consoeurs a eu l’audace de commander son café en français. Naturellement
la dame a demandé à sa cliente de lui parler en anglais. Qu’elle a été ma
surprise de voir mes confrères de travail anglophone réprimander mon amie en lui
disant de ne pas trop en demander, qu’ils n’étaient qu’au Tim Horton, que les
employés ici n’ont pas tous des Doctorats, et patati et patata.

Pourtant ces mêmes personnes à Gatineau ne se gênent pas pour ne rien
comprendre du français dans les commerces et comme partout ailleurs.

Michel Charron
mcgeo142@sympatico.ca

(Le 29 août 2005)