TELUS À LA POUBELLE

sacqt@telus.com

ObjetTELUS SUPERPAGES

Le bottin téléphonique Telus va directement au « bac bleu » quand je
le reçois.
Pour cette raison-là même.

Ces gens-là cherchent à tout bilinguiser en Québec (même le bottin de la
vraie
capitale nationale, coeur de la francophonie des Amériques), alors que
leurs empreintes sont exclusivement anglaises hors-Québec – hormis en
régions frontalières où un minimum d’espace se voit
accordé au français.

Leur attitude en Outaouais québécois est singulièrement méprisante et
répugnante.

Par conséquent, je ne saurais trop recommander au citoyen québécois d’éviter
toute «affaire» (eux diraient sans doute: to boycott) avec cette entreprise.

Nicolas St-Gilles
(Mercuriale@MonCanoe.com
)
Québec, Qc

6 sept. 2004