SPÉCIALITÉ : IGNORANCE

Réponse aux propos du président du Canadians for language fairness au APPUI AU RÉFÉRENDUM

Ah ! ce qu’il est ridicule ce fanatique L. Sebastian Anders.

Hélas ! de Galganov à Bill Johnson et Diane Francis, il n’est pas seul dans
«son» wonderful pays à se comporter de la sorte.

Eh oui ! c’est ça… le Canada. Faut faire avec. C’est-à-dire: faut les
mettre à la porte de nos affaires collectives. Et le plus tôt sera le mieux.

Y compris pour eux (là-dessus je partage son opinion).

Quoique… essayez donc de conserver une parcelle du territoire québécois au
lendemain de l’Indépendance. Just to see, violents qui s’ignorent que vous
êtes…

Jean-Luc Gouin,
citoyen québécois, ex-résidant (je n’en pouvais plus…) de l’Outaouais
(coordonnées au « Droit » sur demande)