SERGE SAVARD ET LE CAR CANADA

Réf. : é. LaHire, « Serge Savard, le French Canadian de service » ( http://www.soreltracy.com/liter/2004/septembre/13s.html )

Serge Savard, Marc Savard (fils d’icelui), Parti Libéral du Canada, les Commandites du gouvernement fédéral (accointances notamment avec les Jean Pelletier, les Alfonso Gagliano, les Groupe Everest et autres Claude Boulay et Denis Coderre de cet univers-là)*, ivresse au volant, une «institution québécoise» (Le Marriott Château Champlain de Montréal) qui en dépit des 27 ans du régime de la Charte de la Langue française s’est toujours refusée à respecter le français au Québec, et puis enfin L’Ordre national qui donne littéralement dans le ridicule en accordant sa palme au ci-premier nommé…

Mélange explosif, en effet, pour tous ces gens impliqués de près ou de loin à ces manières et trafiquant à quelque titre dans cette ambiance aux fragrances hautement délétères.

Vraiment édifiant…

Comment, dites-moi messieurs/dames, ne pas éprouver un profond mépris à l’égard de ces individus, entreprises et organisations qui n’en ratent jamais une pour mieux miner, ravaler et aveulir la personnalité québécoise en Canada et en Amérique.

Et ce, en plongeant les mains dans mes propres impôts de citoyenne !

Oui, dites-moi. Comment vaincre ce mépris.
Et ce dégoût.

Louise Galarneau
LG.Qc@voila.fr
Capitale nationale, Qc

13-09-04

* Sans compter le plus que douteux dossier des Internationaux du Sport de Montréal (ISM): http://www2.canoe.com/sports/dossiers/archives/2004/06/20040616-162415.html ainsi que les hyperliens afférents, dont http://www2.canoe.com/sports/nouvelles/archives/2004/06/20040618-091912.html et http://www2.canoe.com/sports/nouvelles/archives/2004/06/20040618-090218.html.

Incidemment, on notera que ces dernières informations datent de la mi-juin 2004 alors que la cérémonie de remise des insignes de l’Ordre national du Québec eut lieu à peine quelques jours plus tard ( http://www.mce.gouv.qc.ca/g/html/onq/20040623.htm et http://www.mce.gouv.qc.ca/g/html/onq/20040603_annexe.htm ). Et voilà donc, par cet adoubement vaudevillesque ( http://www.vigile.net/ds-actu/docs4a/7-17.html#tlmll ), le papa de Me Marc Savard qui se voit sacré chevalier de l’Ordre.

Alors question, M. Lamarre : c’est pour bientôt l’insigne pour mon beau matou angora nommé Manou…? Aussi, afin d’accélérer sa candidature, voici sans plus tarder son pedigree: il n’a jamais extorqué le moindre sous au Trésor public ni tenté d’endoctriner qui que ce soit, il ne prend pas non plus une seule goutte d’alcool avant d’aller se balader dans les ruelles du quartier et, last but not least, il respecte avec une fierté indicible la langue… des descendants de Champlain.