PITIÉ POUR GESCA…

Réf. : « Les P’tits Roberts de la Grand’Rousse »

(att. : adubuc@lesoleil.com, andre.pratte@lapresse.ca, lysiane.gagnon@lapresse.ca, jjsamson@lesoleil.com, opinion@lequotidien.com, redaction@latribune.qc.ca, editorial@ledroit.com, opinions@lenouvelliste.qc.ca, forum@lapresse.ca, opinion@lesoleil.com, redaction@lavoixdelest.qc.ca et al.)

Ce texte donné en référence résume fort bien l’idée que je me fais du conglomérat regroupant La Presse, Le Droit, La Tribune, Le Soleil, etc. (Gesca, quoi…): http://www.powercorp.com/index.php?lang=fra&comp=gesca&cd=profile&page=profile&mv=7

Vous faites de la propagande jusque dans le détail.
C’est absolument phénoménal.

C’est donc ça la presse dans une démocratie ?
C’est donc ça la liberté d’expression …?

Je me demande sérieusement comment vous parvenez à vous regarder dans le miroir le soir, avant d’aller au lit (peut-être même auprès d’une personne, qui plus est, qui croit que vous êtes pourvu d’une belle âme) – Mme Lysiane Gagnon ainsi que messieurs Alain Dubuc et André Pratte, tout particulièrement et au premier chef.

Chaque fin de journée…

La bêtise fielleuse des Bill Johnson, des Diane Francis – et autres claviéreux de quelque Calgary Sun, Toronto Star ou Halifax Herald de ce britannique country – m’a toujours laissée de glace. L’autocolonisation mentale bien «assumée» d’un Stéphane Dion, d’un Martin Cauchon, d’un Jean Pelletier ou d’un Denis Coderre, aussi. Ou quasi.

En revanche, quand ce sont mes propres « compatriotes » qui pratiquent l’asservissement national comme Weltanschauung, c’est-à-dire par voie intellectualisée, j’avoue là qu’il me faut bien de l’énergie pour contenir ma répulsion.

Reste que vous m’inspirez, tous, moins la haine (car il y aurait de quoi) que la pitié.

Hélène Pisier,
Une Québécoise, tout simplement

(Le 28 septembre 2004)