LE FRANÇAIS LANGUE OFFICIELLE …MENT SECONDAIRE EN CANADA

M. Bill Graham
Ministre des Affaires étrangères
Ottawa, Canada
Graham.B@parl.gc.ca

« Mon pays ce n’est pas un pays
C’est l’envers d’un pays
Qui n’était ni pays ni patrie
»

Gilles Vigneault, Mon pays

Objet : LES ÉTRANGES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU CANADA

M. le ministre,
Ex-président de l¹Alliance française,

Je suis outré par votre insouciance sinon par votre MÉPRIS (personnel, compte tenu de votre responsabilité politique non assumée dans ce dossier) du français langue officielle du Canada.

Comment voulez-vous que je puisse reconnaître le Canada comme étant véritablement mon pays si l’attitude du gouvernement canadien consiste notamment – par voie de votre personne quoique pas seulement, et loin s’en faut, il est vrai – à se moquer (et ce, de manière nette, persistante, désinvolte et continue au fil des années) du coeur même de mon être civique propre en bafouant ouvertement, par la banalisation et l’ignorance volontaire, la langue qui est mienne???

Monsieur le ministre, il devient clair que le Canada est devenu un pays étranger en sol québécois. Aussi, à ce titre, vous et l’État que vous représentez devrez tôt ou tard vous gouverner en conséquence.

Salutations,

Jean-Luc Gouin
Capitale nationale (Québec)
LePeregrin@yahoo.ca

cc : Ministre de la Culture et des Communications du Québec, Mme Line Beauchamp ( Line.Beauchamp@mcc.gouv.Qc.ca ), Commissaire aux langues officielles ( message@ocol-clo.gc.ca ) et premier ministre du Canada, M. Paul Martin ( martip@parl.gc.ca ).