LE CANADA MOINS BILINGUE

Réponse aux propos du président du Canadians for language fairness à APPUI AU RÉFÉRENDUM

Monsieur Anders,
info@languagefairness.com

J’ai lu votre lettre déconnectée. Pour votre information, les bilingues au
Canada sont les Francophones et les Québécois. Le Canada est moins bilingue
actuellement qu’il ne l’était avant l’adoption de la Loi des langues
officielles: facile à vérifier en consultant TOUS les recensements depuis 1961.

La seule province bilingue dans les faits, et dans la vie de chaque jour, est
le Québec où le français est la langue officielle… quoiqu’en dise la presse
« canadian ». Il suffit d’aller au Nouveau-Brunswick soi-disant bilingue pour
comprendre.

Le bilinguisme, dont vous vous faites un échotier fidèle, est une supercherie
monumentale pour la parade.

Vous, qui demeurez en Ontario, en constatant l’état lamentable de la
Francophonie hors Québec, devriez, il me semble, être capable de nuancer vos
propos. Hors Québec, le bilinguisme c’est un mythe. Vous vous faites l’échotier
d’un mythe…pis les coupables de cet échec siègent au Parlement..pas loin de
chez vous.

Quant au dollar « canadian », quoique vous criiez, nous en sommes propriétaires
à plus ou moins 24%.

D’autre part, puis-je vous signaler que le Canada négocie actuellement avec
les pays des 3 Amériques, un accord de libre-échange commercial. Or, le Québec a
une population supérieure à celles de la majorité de ces pays…et, selon les
données de l’OCDE, de par son économie, le Québec se situerait vers la 5e-6e
position.

Pierre Grandchamp
Joliette
pierregrandchamp@hotmail.com

(Le 21 octobre 2004)