D’UN ANGLOPHONE À UN AUTRE

J’ai lu la lettre intitulée Délire anglophone. J’aimerais profiter de
cette tribune afin d’y répondre. Mes réactions sont en
rouge
et en français!!! Vive la diversité linguistique!

Jeffrey George,
Saint-Lambert (Québec)

DÉLIRE ANGLOPHONE

I was very happy to come across your site and I respect the French language
but your put-down of Brault and Martineau because of a little section in English
rots my socks. All you people ever think about is language,language.language—

L’auteur de cette lettre vient de découvrir la raison
d’être de votre organisme!

Take a trip to New Brunswick or Maine and you will see many
signs,menus,pamphlets in French. Out of respect for other cultures but also
because that is the way the WORLD works! Have you ever been to France? They have
more signs in other languages than you can imagine!

Est-ce que cette personne est au courant de la réalité
linguistique au Québec? La plupart des guides et brochures touristiques sont
publiés dans les deux langues, des fois dans une tierce langue! Au centre-ville
de Montréal, l’affichage et les menus de restaurants sont souvent bilingues!
Plusieurs sociétés québécoises, donc Hydro-Québec, offrent des services à la
clientèle à la fois en français et en anglais! Enfin, 38% des Québécois sont
bilingues! Le Québec a le taux de bilinguisme le plus élevé en Amérique!!!

Pendant ce temps, au Nouveau-Brunswick, le taux
d’assimilation chez les Acadiens frôle le 10% (Au Québec, l’assimilation chez
les anglophones est nul!). Dans le Maine, l’état n’offre aucune garantie
linguistique aux francophones de cet état. Ce n’est pas parce qu’on voit un
panneau stop-arrêt et des rue Main Street à Moncton que le français s’y porte à
merveille!

S.V.P. Please get out of your little « enclave » and join the rest of society.

Pourquoi c’est toujours les francophones qui sont vus
par certains comme des gens qui se ghettoïsent? Pourquoi les anglophones
n’apprennent-ils pas à mieux connaitre d’autres cultures et à apprendre d’autres
langues? à Montréal, pourtant la deuxième ville francophone du monde, environ
35% des anglophones ne parlent toujours pas le français! Je trouve cela triste!
Le français est une belle langue et pourquoi pas profiter de l’occasion
d’apprendre une autre langue pour ouvrir ses esprits!

Either your organization has a lot of time on it’s hands or you are looking
at the world through very dark glasses!

Je signale à cet individu que seulement 8% de la
planète parle couramment l’anglais! Pour mieux saisir le monde, peut-être
devrait-on apprendre le mandarin (la langue la plus parlée dans le monde) ou
l’arabe!!

Bonne soiree!!!
konham@p2net.ca

(Le 16 juin 2004)

Jeffrey George,
Spécialiste en anglais, langue seconde
jeffreyleprof@hotmail.com
(Le 22 juin 2004)