CAMPAGNE DE PROMOTION EN ANGLAIS

M. Joseph Desylva,
Conseiller Quartier 5
Ville de Gatineau

Bonjour M. Desylva,

desylva.joseph@ville.gatineau.qc.ca

En tant que contribuable de votre quartier, je trouve tout à fait révoltant
qu’un regroupement de promoteurs immobiliers veuille des fonds publics pour
faire une campagne publicitaire en anglais en Ontario pour attirer des ontariens
anglophones à Gatineau. Tout d’abord, les fonds publics n’ont rien à voir avec
la promotion de l’immobilier. Nous pouvons certainement assurer une croissance
régulière et ordonnée de la population à Gatineau avec les incitatifs naturels
dont faisait état le journal LeDroit il y a un mois, sans y injecter l’argent de
nos taxes qui viendrait plutôt gonfler les profits de ces mêmes promoteurs.
Deuxièmement, comme les acheteurs potentiels de l’Ontario ne reculeront pas
devant des augmentations artificielles qui constitueront quand même des aubaines
pour eux, le résultat net sera de mettre hors de portée de bien des Gatinois la
propriété dont ils rêvent. Cette inflation ne sera bénéfique qu’aux mêmes
promoteurs. Enfin, je suis tout à fait d’accord avec les arguments d’Impératif
français, quant à l’effet d’un tel exode en Outaouais sur le fragile équilibre
linguistique. Comme Guy Lecavalier l’a si bien démontré dans son ‘match’
Québec-Ontario avec Adrien Cantin, nous sommes en effet finalement bien
semblables à nos concitoyens franco-ontariens : plutôt accomodants. C’est
justement ce qui me fait peur. Je ne voudrais pas que des secteurs de Gatineau
deviennent des Vanier (s’cusez, Ottawa) ou Orléans (s’cusez, Gloucester, s’cusez
encore, Ottawa!) avec l’afflux d’unilingues anglophones qui n’apportent rien
d’autre que leurs attitudes qu’ils doivent partout être servis pareil : en
anglais. Attirons plutôt nos amis franco-ontariens en français, et nos
concitoyens du reste du Québec, en français encore et toujours! Leur argent est
tout aussi bon, et il ne coûte pas plus cher en services!

André Dorion
Gatineau, QC
felnatan@sympatico.ca

(Le 17 octobre 2004)