BELGITUDE

Bonjour M. Dohet,

stefane@tiscali.be

ObjetBRUSSELS SOUTH CHARLEROI AIRPORT

Votre mot me rappelle, cela dit en tout respect, celui de ce concitoyen à
vous interpellé il y a quelques années par un habitué des pages d’Impératif
français
:

http://pages.infinit.net/histoire/gouin05.html

Point n’est nécessaire, vous savez, M. Dohet, d’éprouver le moindre complexe
d’infériorité vis-à-vis de la langue anglaise pour estimer nécessaire de cesser
de se laisser dévorer vif par une langue hégémonique et prédatrice comme
celle-là: la dignité et l’amour propre sont des «traits de caractère» qui se
suffisent à eux-mêmes. Du reste, et bien honnêtement, ce dit complexe m’apparaît
nettement moins net chez nous, en Québec, que dans l’Europe francienne de
manière générale (que je connais bien par ailleurs). Cela dit, en dépit de mon
affection, réelle et sincère, pour le pays des René Magritte, des Jacques Brel,
des Salvatore Adamo, des Julios Beaucarne et des Henri Michaux.

Marianne Vaucouleurs
Vaucouleurs@Q-bec.com
Pays du Québec

PS : Voir aussi, du même,

http://www.vigile.net/pol/101jlg/belgiumhourrah.html
et puis (ça flattera
très certainement votre crin de condescendance…), ce texte qui est tout ce
qu’on voudra sauf complaisant à l’égard de la «parlure québécoise»:

http://www.vigile.net/idees/polgouinpays.html

(Le 11 octobre 2004)